Buster Fetcher - Blogue

Blogue

Le blogue de Buster FetcherMD démystifie les audits d’expédition, mais a aussi pour mission de vous aider à faire croître votre commerce électronique en vous informant sur toutes les tendances en marketing, vente, gestion, service à la clientèle et plus encore.

enveloppes step1

3 juillet 2020 16:06:19 EDT

État de la livraison au Canada: Semaine du 21 juin 2020

État de la livraison au Canada: Semaine du 21 juin 2020

  • #1: Purolator: 3e belle semaine d'amélioration
  • #2: Postes Canada: 2e amélioration depuis des semaines




* Les statistiques sont basées sur les analyses de Buster Fetcher auprès des colis livrés de ses presque 1000 clients situés partout au Canada qui expédient à l’échelle nationale et internationale. Il peut y avoir une différence avec les chiffres du transporteur direct mais c’est une façon de voir la progression en temps de crise.

25 juin 2020 16:08:56 EDT

État de la livraison au Canada: Semaine du 14 juin 2020

État de la livraison au Canada: Semaine du 14 juin 2020

  • #1: Purolator: 2e belle semaine d'amélioration
  • #2: Postes Canada: 1 première belle amélioration depuis des semaines




* Les statistiques sont basées sur les analyses de Buster Fetcher auprès des colis livrés de ses presque 1000 clients situés partout au Canada qui expédient à l’échelle nationale et internationale. Il peut y avoir une différence avec les chiffres du transporteur direct mais c’est une façon de voir la progression en temps de crise.

18 juin 2020 17:29:48 EDT

7 Juin 2020 - COVID-19 - Une belle amélioration pour Purolator et un autre triste record pour Postes Canada

Depuis le début de la crise, Buster Fetcher surveille de près les retards de livraison chez Postes Canada et Purolator.

On remarque un grosse amélioration chez Purolator pour une 2e semaine de suite alors que son pourcentage de colis livrés en retard, qui était déjà en baisse pour la semaine du 31 mai à 23.53%, est maintenant à 16.96%.

Postes Canada continue d’avoir une augmentation des colis livrés en retard avec 42.03% pour la semaine du 7 juin 2020.




* Les statistiques sont basées sur les analyses de Buster Fetcher auprès des colis livrés de ses presque 1000 clients situés partout au Canada qui expédient à l’échelle nationale et internationale. Il peut y avoir une différence avec les chiffres du transporteur direct mais c’est une façon de voir la progression en temps de crise.

11 juin 2020 19:38:51 EDT

COVID-19 - SEMAINE DU 31 MAI : PUROLATOR REPREND LE DESSUS, CONTRAIREMENT À POSTES CANADA

Pour les colis livrés dans la semaine du 31 mai 2020

Depuis le début de la crise, Buster Fetcher surveille de près les retards de livraison chez Postes Canada et Purolator. Cette semaine, alors que le transporteur national continue d’accumuler les retards, Purolator reprend le dessus pour la première fois depuis début mai*.

 

POSTES CANADA ENCORE EN DIFFICULTÉ

Le pourcentage de retard général ne s’est pas amélioré chez Postes Canada à 39,90 % dans la semaine du 31 mai et 3,2 jours de retard moyen. Les chiffres sont donc encore en augmentation comparativement à la semaine du 24 mai.

On sait que Postes Canada a de nombreux camions en attente en ce moment qui ne sont pas déchargés. Le transporteur ne semble pas, pour l’instant, près de rattraper ses retards, comme l’indiquent les chiffres de nos clients :

  • Pourcentage de retard record sur 200 colis livrés : 96,11 % 
  • Nombre de jours de retard maximum : 26
  • Nombre de jours de livraison moyen : 3,6

 

Les pires provinces de destination cette semaine sont :

  • Nouvelle-Écosse : 80,00 % de retards
  • Terre-Neuve : 70,43 % de retards
  • Ile du Prince Édouard : 63,38 % de retards

 

Le Québec fait pâle figure cette semaine avec 37.33 % de retards contre 36,98 % la semaine précédente.  

Les meilleures provinces de destination sont :

  • Manitoba : 22.22 % de retards
  • Colombie-Britannique : 24.77 % de retards 
  • Saskatchewan : 26.43 % de retards

… des chiffres qui restent toutefois plus élevés que la semaine précédente. 

Si on jette un coup d’oeil aux services de Colis Accélérés, Xpresspost et Priority, on s’aperçoit encore cette semaine de pourcentage élevés de retards :

  • Colis accélérés : 39,03 % de retards (contre 38,85 % la semaine du 24 mai)
  • Xpresspost : 43,82 % de retards (contre 43,26 % la semaine du 24 mai)
  • Priority : 45,31 % de retards (contre 30 % la semaine du 24 mai)

 

Le nombre de jours moyens de livraison pour les services rapides est lui aussi en augmentation :

  • Colis Accélérés : 3,5 jours (contre 3,1 la semaine du 24 mai)
  • Xpresspost : 3,1 (contre 2,9 la semaine du 24 mai)
  • Priority : 3,0 (contre 2,1 la semaine du 24 mai)

 

Bref, Postes Canada ne comble pas ses lacunes et les garanties de remboursement sur les colis livrés en retard sont toujours annulées. Cela signifie que les entrepreneurs doivent continuer de faire face au mécontentement de leurs clients depuis le début de la crise, et ce, sans avoir droit aux compensations financières qui leur sont habituellement accordées.  

Heureusement, cette semaine, les chiffres de Purolator sont plus encourageants. 

 

PUROLATOR FAIT TOUT POUR RESPECTER SES ENGAGEMENTS

On entend beaucoup de commentaires en ce moment sur les efforts faits par Purolator pour respecter sa devise : « Promesses tenues » et on sent vraiment un désir chez le transporteur de passer à travers la crise en véritable partenaire avec les entrepreneurs.

En effet le pourcentage de retard général est passé de 29,71 % dans la semaine du 24 mai à 23,53 % dans la semaine du 31 mai, soit une nette amélioration.

Le nombre de jours de retard moyen reste stable à 1,9 et le nombre de jours de retard maximum est passé de 20 à 17.

Les pires provinces sont cette semaine :

  • Nouvelle-Écosse : 32,35 % (contre 54,55 % la semaine du 24 mai)
  • Ontario : 27,62 % 
  • Québec : 24,24 % (contre 31,48 % la semaine du 24 mai)

 

Et les meilleures provinces :

  • Alberta : 5,34 % (contre 15,27 % la semaine du 24 mai)
  • Colombie Britannique : 12,10 % (contre 15,83 % la semaine du 24 mai)
  • Manitoba : 15,19 % (contre 22,73 %  la semaine du 24 mai)

 

Les chiffres de Ground et Express sont particulièrement encourageants avec des retards vraiment moins élevés que la semaine précédente :

  • Ground : 26,21 % (contre 31,21 % la semaine du 24 mai)
  • Express : 21,81 % (contre 29,11 % la semaine du 24 mai)

 

Le nombre de jours moyens de livraison par service est à :

  • Ground : 1,9 jours (contre 2,1 la semaine du 24 mai)
  • Express : 1,5 jours (contre 1,7 la semaine du 24 mai)

 

Notons que la garantie de livraison dans les temps reste également suspendue chez Purolator mais que le transporteur reprend vraiment le dessus sur les retards accumulés depuis le début de la crise, ce qui est apprécié des entrepreneurs qui comptent sur leur transporteur pour continuer de garantir leur réputation.

Buster Fetcher va continuer de surveiller attentivement les chiffres au cours de la prochaine semaine et vous tiendra au courant de toute amélioration ou régression des services. Espérons que cette crise finira par passer afin que les consommateurs et les e-commerçants puissent continuer de compter sur la ponctualité de leurs partenaires de transport.

 

RÉSUMÉ

Cette semaine, alors que Postes Canada continue d’accumuler les retards, Purolator reprend le dessus pour la première fois depuis début mai. Buster Fetcher continue de suivre de près les chiffres des transporteurs en se basant sur les statistiques de ses clients.


* Les statistiques sont basées sur les analyses de Buster Fetcher auprès des colis livrés de ses presque 1000 clients situés partout au Canada qui expédient à l’échelle nationale et internationale. Il peut y avoir une différence avec les chiffres du transporteur direct mais c’est une façon de voir la progression en temps de crise.

4 juin 2020 17:36:26 EDT

COVID-19 - Les retards continuent de s’accumuler chez Postes Canada et Purolator (MISE À JOUR: 4 JUIN 2020)

Pour les colis livrés dans la semaine du 24 mai 2020

Les chiffres de la semaine du 24 mai confirment que les transporteurs ne prennent pas le dessus sur les énormes retards accumulés au cours des dernières semaines.

Comme vous le savez, Buster Fetcher suit tous les colis que les entreprises de ses clients expédient et fait les réclamations pour les colis livrés en retard. Évidemment, depuis le début de la crise de la Covid-19, puisque les transporteurs ont annulé leur garantie de remboursement pour les retards, ces réclamations ne peuvent plus être effectuées.

Mais Buster Fetcher continuent de suivre les colis et d’analyser de près les chiffres. Or, la semaine du 24 mai n’est pas meilleure que les précédentes, comme en témoigne l’infographie que vous pouvez consulter ici.

 

LOIN DES MOYENNES NORMALES

En temps normal, si l’on se fie à la semaine du 15 mars (donc juste avant que la garantie ne soit levée), Postes Canada avait un pourcentage moyen de retard de livraison de 7,38 %, moyenne basée sur les normes de livraison données par le transporteur lui-même.

Depuis le 15 mars, le retard moyen de livraison est monté en flèche pour arriver à 39,52 % dans la semaine du 24 mai. Chez Purolator, les chiffres sont passés de 2,78 % à 29,71 % entre le 15 mars et le 24 mai.

 

DES RECORDS PEU GLORIEUX

Le record de colis en retard parmi tous nos clients pour 200 colis livrés la semaine du 24 mai est de 91,12 %, ce qui est énorme vous en conviendrez ! Chez Purolator, le record est à 50,29 %, un chiffre également décourageant pour les e-commerçants qui doivent gérer l’insatisfaction de leur clientèle en raison des retards de livraison des commandes alors qu’ils ont fait tout leur travail comme il se doit !

Mentionnons quand même les bons coups en observant que la meilleure moyenne chez un de nos clients est à 10,79 % de colis livrés en retard sur 500 colis livrés… un taux qui était quand même à 0 % dans la semaine du 15 mars.

 

NOMBRE DE JOURS DE RETARDS EN AUGMENTATION ET INÉGALITÉ SELON LES PROVINCES

Ce qui est intéressant aussi est d’observer le nombre de jours de retard de livraison en augmentation de semaine en semaine pour une moyenne de 2,6 jours la semaine du 24 mai, le nombre de jours de retard maximum observé chez un de nos clients étant de 47 jours !

Et ces retards ne sont pas nécessairement homogènes partout au pays, la Nouvelle-Écosse s’affichant comme la pire province actuellement avec 89,13 % de ses colis en retard. La Colombie-Britannique est actuellement la province la plus efficace avec un taux de retard quand même à 21,13 %.

 

DES QUESTIONS À SE POSER

Notons, encore une fois, que la garantie sur les retards de livraison n’a toujours pas été rétablie par les transporteurs et que nous ne savons pas quand elle le sera.

Sachant que chez Purolator, par exemple, le pourcentage des colis livrés en retard a littéralement doublé dans la semaine où la garantie a été annulée, on peut se demander si c’était là la meilleure des solutions pour faire face à la crise.

Beaucoup de commerçants comptent sur ces remboursements qui leur reviennent de droit normalement et qui pourraient leur permettre, en partie, de faire face aux pertes liées à la crise.

En somme, tous les consommateurs et toutes les entreprises faisant affaire avec les transporteurs piliers de notre économie ont avantage à voir la garantie rétablie ! Pour l’instant, ils doivent eux-mêmes assumer les conséquences des retards auprès de leur clientèle et n’obtiennent aucune compensation.

Se pourrait-il que la Covid-19 ait pris un peu trop de place dans les excuses que nous offrent actuellement nos transporteurs ? Quels changements concrets ces derniers pourraient-ils effectuer pour mieux faire face à la crise ? Se pourrait-il que l’annulation de la garantie, donc le fait de ne pas avoir de comptes à rendre, soit une des raisons des retards majeurs observés actuellement ?

Pourtant, les commerçants avec qui nous travaillons au quotidien, eux, ont des comptes à rendre à leur clientèle en attendant…

 

Envie d’en savoir plus sur les chiffres de la semaine du 24 mai 2020 ? Consultez notre infographie et allez voir notre Facebook live du 4 juin 2020.

 

RÉSUMÉ

Les chiffres de la semaine du 24 mai confirment que les transporteurs ne prennent pas le dessus sur les énormes retards accumulés au cours des dernières semaines. Depuis le 15 mars, le retard moyen de livraison est monté en flèche pour arriver à 39,52 % dans la semaine du 24 mai. Chez Purolator, les chiffres sont passés de 2,78 % à 29,71 % entre le 15 mars et le 24 mai.


* Les statistiques sont basées sur les analyses de Buster Fetcher auprès des colis livrés de ses presque 1000 clients situés partout au Canada qui expédient à l’échelle nationale et internationale. Il peut y avoir une différence avec les chiffres du transporteur direct mais c’est une façon de voir la progression en temps de crise.

28 mai 2020 17:12:32 EDT

28 Mai 2020 - COVID-19 - Première amélioration dans les délais de livraison chez Postes Canada et Purolator depuis le 15 mars

Pour les colis livrés dans la semaine du 17 mai 2020

Des chiffres enfin plus positifs depuis le début de la crise* 

On note enfin une première amélioration dans les délais de livraison de Postes Canada et Purolator depuis le début de la crise. En effet, pour la semaine du 17 mai 2020, Postes Canada affiche un retard général de 36,10 % contre 39,91 % la semaine précédente. 

Purolator voit le pourcentage de retard général passer de 25,37 % dans la semaine du 10 mai à 24,60 % dans la semaine du 17 mai. 

C’est donc la première fois, depuis le 15 mars, que les deux transporteurs affichent enfin des chiffres plus positifs. Toutefois, les retards restent quand même plus élevés qu’avant le début de la crise :

  • Retard général chez Postes Canada :
    • Semaine du 15 mars 2020 : 7,28 %
    • Semaine du 17 mai : 36,10 %

 

  • Retard général chez Purolator :
    • Semaine du 15 mars 2020 : 2,78 %
    • Semaine du 17 mai : 24,60 %


Amélioration des pourcentages de records clients 

Chez Postes Canada, en ce qui concerne les chiffres de nos clients, nous observons que le record observé pour 200 colis livrés est passé à 82,59 % dans la semaine du 17 mai, soit une amélioration du record observé à 85,90 % sur 250 colis dans la semaine du 10 mai. 

Chez Purolator les chiffres sont encore plus encourageants, le record observé dans la semaine du 17 mai étant à 46,37 % sur 500 colis livrés contre 83,91 % sur 100 colis livrés dans la semaine du 10 mai. Par contre, on note une augmentation du pourcentage de retard le plus bas chez Purolator. 



Nombre de jours de retard moyen 

Le nombre de jours de retard moyen (quand un colis est livré plus tard que les normes de livraison fixées par le transporteur) continue d’augmenter chez Postes Canada à 2,4 jours dans la semaine du 17 mai contre 2,2 jours dans la semaine du 10 mai

Cela signifie qu’il y a moins de colis en retard mais que ceux qui le sont sont plus en retard que la semaine précédente. 

 

Les colis accélérés en amélioration également 

Les chiffres sont meilleurs pour les colis accélérés chez Postes Canada dans la semaine du 17 mai 2020 comparativement à la semaine du 10 mai : 

  • semaine du 17 mai :
    • Colis Accélérés : 35.51%
    • Xpresspost : 42.58%
    • Priorité : 57.53%

 

  • semaine du 10 mai :
  • Colis Accélérés : 39.38%
  • Xpresspost : 50.09%
  • Priorité : 62.89%

 

On note toutefois une différence par rapport aux chiffres du 26 avril par contre :

  • Colis Accélérés : 31.73%
  • Xpresspost : 38.25%
  • Priorité : 52.56%

 

Chez Purolator, on note aussi une amélioration sur l’Express dans la semaine du 17 mai mais un petit recul sur Ground :

  • semaine du 17 mai :
    • Ground : 22.27%
    • Express : 28.55%

 

  • semaine du 10 mai :
    • Ground : 21.22%
    • Express : 30.17%. 

 

On reste toutefois largement au dessus des chiffres de la semaine du 26 avril :

  • Ground : 7.41%
  • Express : 9.82%

 

En somme, la crise continue d’avoir des effets néfastes sur les délais de livraison chez Postes Canada et Purolator puisque les retards restent assez élevés. 

Précisons également que Postes Canada a retiré sa garantie de remboursement sur les colis livrés en retard le 18 mars dernier et que Purolator a fait de même la semaine du 3 mai 2020, ce qui continue de pénaliser les e-commerçants qui doivent faire face au mécontentement de leurs clients sans obtenir la compensation financière sur laquelle ils comptent habituellement. 

Mais on doit toutefois remarquer la nette amélioration des services de Postes Canada et de Purolator entre la semaine du 10 mai et celle du 17 mai. 




* Les statistiques sont basées sur les analyses de Buster Fetcher auprès des colis livrés de ses presque 1000 clients situés partout au Canada qui expédient à l’échelle nationale et internationale. Il peut y avoir une différence avec les chiffres du transporteur direct mais c’est une façon de voir la progression en temps de crise.

22 mai 2020 13:46:57 EDT

22 Mai 2020 - COVID-19 - Les retards ne cessent de s’accumuler chez Postes Canada et Purolator depuis le début de la crise*

Pour les colis livrés dans la semaine du 10 mai 2020

L’augmentation des retards est particulièrement flagrante chez Postes Canada et Purolator depuis le 12 avril 2020, la semaine du 10 mai représentant des records de délais de livraison chez Purolator qui est passé de 12,28 % de retard général à 25,37 % entre le 3 et le 10 mai 2020. Buster Fetcher a enregistré un record de retard chez un client de 83,91 % sur 100 colis livrés dans la semaine du 10 mai contre 33,33 % sur 200 colis livrés dans la semaine du 3 mai. 

 

Les transporteurs suppriment leur garantie de remboursement sur les colis en retard

Fait à noter, on note cette augmentation de presque le double de retard la semaine où la garantie de remboursement a été supprimée chez Purolator. 

Chez Postes Canada, où la garantie a également été supprimée au cours des dernières semaines, l’augmentation graduelle des retards continue d’être observée, le pourcentage passant de 37,14 % à 39,91 % entre le 3 et le 10 mai… retards qui étaient à 20 % dans la semaine du 12 avril. 

Le nombre de jours de retard moyen est de 2,2, ce qui signifie que certains clients voient leurs colis arriver avec des délais bien plus longs, le record chez un des clients de Buster Fetcher ayant été enregistré à 22 jours avec Postes Canada. 


Des différences d’une province à l’autre 

Le Québec n’est pas la pire province pour ce qui est des retards de livraison, les prestations les moins bonnes ayant été comptabilisées en Nouvelle-Écosse, à Terre-Neuve et au Nouveau-Brunswick dans la semaine du 10 mai. 

La pire combinaison semble d’envoyer un colis du Québec en Nouvelle-Écosse puisque c’est 79,82 % des colis qui arrivent en retard avec Postes Canada dans cette direction. 

Chez Purolator, c’est l’Ontario qui fait mauvaise figure, où envoyer des colis du Québec nous assure un retard à 47,67 %. 

 

Des colis accélérés pas si rapides que ça  

Qu’en est-il des colis accélérés ? Cela vaut-il la peine de payer pour un service plus rapide ? 

Pour ce qui est de Postes Canada, selon les observations faites auprès des clients de Buster Fetcher, le surplus à payer pour Xpresspost ou Priorité ne vaut pas le prix puisqu’on n’observe pas de livraison plus rapide que pour le service de colis accéléré. 

Les colis envoyés par Priorité arrivent en moyenne au bout de 3,1 jours contre 3,0 jours pour Xpresspost et 2,9 jours pour les simples colis accélérés. Bien entendu, certains colis prioritaires sont livrés à temps mais la moyenne montre quand même une tendance au retard. C’est 62,89 % des colis envoyés par Priorité qui arrivent en retard dans la semaine du 10 mai. 

Par contre , chez Purolator, le service Express reste toujours avantageux par rapport au service Ground. 

 

Des pertes financières pour les commerces en ligne 

Mais le problème pour les e-commerçants n’est pas uniquement les soucis que représentent les retards de livraison depuis le début de la crise. 

Notons encore une fois que Postes Canada a retiré sa garantie de remboursement sur les colis livrés en retard le 18 mars dernier et que Purolator a fait de même depuis la semaine passée. 

Or, en ce qui concerne Purolator, on observe trois fois plus de retards dans les livraisons dans la semaine du 10 mai par rapport à la semaine du 12 avril…. Comment l’expliquer ?

On peut se demander si en cette période de crise, même si Postes Canada et Purolator  doivent faire face à beaucoup plus de demandes, enlever les garanties de remboursement pour les livraisons en retard était la meilleure stratégie pour améliorer le service , sachant l’impact financier que cette mesure a sur les clients. 

En effet, de nombreux commerces comptent sur ces remboursements pour compenser en partie les pertes dues à la crise actuelle. 

Quand une entreprise n’est pas redevable à ses clients (en lui retirant ses garanties de remboursement), est-ce que cela améliore la qualité de son service ? 

Les chiffres que nous possédons semblent prouver le contraire. 

 

* Les statistiques sont basées sur les analyses de Buster Fetcher auprès des colis livrés de ses presque 1000 clients situés partout au Canada qui expédient à l’échelle nationale et internationale. Il peut y avoir une différence avec les chiffres du transporteur direct mais c’est une façon de voir la progression en temps de crise.

 

RÉSUMÉ

Postes Canada affiche des retards moyens de 2,2 jours dans la semaine du 10 mai contre 1,3 jour dans la semaine du 12 avril. 

On note aussi une augmentation des retards de presque le double chez Purolator dans la semaine du 10 mai comparativement à la semaine précédente. 

Les deux transporteurs ont supprimé leur garantie de remboursement en cas de retard dans les dernières semaines.

15 mai 2020 08:05:00 EDT

15 Mai 2020 - COVID-19 - Des retards de livraison en constante progression depuis le début du mois d’avril pour Postes Canada et Purolator

Pour les colis livrés dans la semaine du 3 mai 2020
La crise de la Covid 19 affecte grandement les délais de livraison de Postes Canada et Purolator depuis le début du mois d’avril au détriment des commerçants en ligne. 

 

Des retards en constante augmentation mais une garantie annulée

Selon les données dont dispose Buster Fetcher, spécialisé dans le remboursement des colis livrés en retard, les pourcentages de retard des colis envoyés par Postes Canada dans la semaine du 12 avril 2020 était de 20 %. Ce pourcentage est passé à 37,14 % dans la semaine du 3 mai 2020. Pour Purolator, on parle de 12,28 % des colis qui sont livrés en retard au cours de cette même-semaine. Buster Fetcher indique, à titre d’exemple, que le maximum des retards de livraison accumulés par un seul de ses clients était de 90,12 % sur plus de 500 colis livrés. 

Le problème ne réside pas seulement dans les retards de livraison depuis le début de la crise. Ce qui pénalise surtout les commerçants en ligne, c’est que Postes Canada et Purolator ont cessé d’offrir à leurs clients la garantie de remboursement offerte en temps normal et sur laquelle comptent de nombreux entrepreneurs pour compenser les pertes financières engendrées par les retards de livraison. 

On est donc en droit de se demander pourquoi notre transporteur national coupe sur ses garanties de livraison alors que ses tarifs n’ont pas baissé et malgré les retards en augmentation constante depuis le début de la crise. Le nombre de jours moyen de retards de livraison est en effet de 2.1 chez Postes Canada et de 1,2 chez Purolator dans la semaine du 3 mai 2020, moyenne qui signifie que les délais sont parfois plus longs. 

 

Des différences importantes selon les provinces

Si la Colombie-Britannique, la Saskatchewan et le Manitoba font plutôt bonne figure, on ne peut pas en dire autant de Terre-Neuve, du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse qui affichent des pourcentages de retard allant jusqu’à 70 %. Le Québec s’en tire dans la moyenne avec un pourcentage de retard sur les colis envoyés de 34,81 %. 

 

Le service prioritaire aussi en retard

Et si vous pensez que payer pour un colis prioritaire est une solution, détrompez-vous ! Pour la semaine du 3 mai, le temps de livraison était le même que ce soit pour les services de colis accélérés, Xpressport ou les colis Priorité. Payer pour le service Priorité ou Xpresspost ne semble donc pas plus avantageux pour le moment. 

 

Des questions à se poser 

Bien-sûr, les employés de Postes Canada et Purolator font face à une demande encore plus importante que pendant les temps des fêtes en raison du confinement engendrant des commandes en ligne plus nombreuses et ils font de leur mieux, certainement, pour continuer d’assurer un service de qualité. 

Mais plusieurs questions se posent quand on regarde les chiffres. Comment peut-on justifier qu’un transporteur n’honore pas sa garantie de remboursement  en cas de retard de livraison alors que la crise affecte déjà de nombreux commerces ? 

Si un commerçant ayant plus de 80 % de ses colis en retard demandait un remboursement, cela lui engendrerait des entrées et on se demande si cela n’inciterait pas davantage les transporteurs à honorer avec plus de rigueur leurs délais. 

À l’heure où les gouvernements encouragent l’achat en ligne, comment expliquer que le transporteur national, malgré la bonne volonté de ses employés, ne soit pas en mesure d’assurer un système capable de soutenir les entreprises qui comptent sur sa ponctualité pour assurer la survie de leur commerce ?

 

RÉSUMÉ

Entre le 12 avril et le 3 mai 2020, les pourcentages de retard général sur les colis livrés par Postes Canada sont passés de 20 % à 37,14 %, une augmentation importante due à la crise. 

Pourtant, les garanties sur les retards de livraison habituellement offertes par Postes Canada ont été annulées au cours des dernières semaines, une décision qui représente une perte financière significative pour les commerçants en ligne qui comptent habituellement sur ces remboursements pour compenser les pertes financières occasionnées par les retards.