Quatre gars et du thé : un monde de possibilités

1 août 2019 10:15:02 HAE / par Matt Lessard

ENTREVUE AVEC FRANÇOIS MARCHAND DE CAMELLIA SINENSIS

 

Parler avec François Marchand et découvrir son parcours et celui de ses trois associés, c’est se faire raconter une histoire étonnante. Voilà 20 ans maintenant que le premier salon de thé Camellia Sinensis a ouvert ses portes à Montréal et tout le chemin parcouru depuis est énorme… au sens propre comme au sens figuré. 

 

Laissez-moi vous présenter une compagnie qui rendrait fier n’importe quel entrepreneur et quatre voyageurs passionnés qu’on aimerait tous avoir dans notre équipe !

 

François resized

 

DE PRAGUE À MONTRÉAL EN PASSANT PAR L’ASIE 

 

Tout commence grâce à Hugo Americi, qui en 1997, lors d’un voyage à Prague, découvre les salons de thé Dobra Cajovna qui proposent une approche asiatique du thé. À l’époque, Hugo a plutôt en tête d’ouvrir un café-bar mais il tombe littéralement en amour avec le concept du salon de thé et revient à Montréal avec son nouveau projet en tête. 

 

Un an plus tard seulement, Hugo ouvre le salon de thé Camellia Sinensis sur la rue Emery à Montréal. À l’époque, Jasmin Desharnais et François Marchand, alors étudiants à l’UQAM, sont employés au salon et Kevin Gascoyne fait son apparition dans le quatuor en 1999 alors qu’il vient présenter sa compagnie d’importation de thé indien. 

 

En 2000, Jasmin et François deviennent co-propriétaires du salon de thé qui se transformera alors en projet de boutique de thé, boutique qui ouvrira ses portes en septembre 2001 et qui offrira aussi les premières formations au public à l’époque. 

 

Ensuite, les projets s’enchaînent : création d’une école de thé en 2002, premiers voyages en Asie en 2003 et débuts de l’importation directe de thé en provenance de la Chine et de Taïwan. 

 

En 2004, Kevin fusionne sa compagnie d’importation de thé indien à Camellia Sinensis et devient le quatrième actionnaire. C’est aussi l’année de l’ouverture de la boutique de Québec. 

 

Puis, en 2006, une deuxième boutique ouvre au marché Jean-Talon à Montréal. 

 

Mais les quatre partenaires ne s’arrêtent pas là !

 

La publication de leur premier livre Thé : histoire, terroirs, saveurs, en 2009, les fait connaître sur le plan international. Le livre sera traduit dans cinq langues. Un autre livre est publié en 2012 : Thé vert : à la rencontre d’un art millénaire.  

 

CamelliaSinensis3

 

ILS VONT PARTOUT !

 

En moins de 15 ans, ces gars-là auront ouvert trois boutiques, mis en place des accords avec des producteurs de thé à l’international, publié deux livres reconnus mondialement et créé une école de thé offrant des formations à Montréal et à Québec. 

 

La maison Camellia Sinensis propose des thés de partout dans le monde : Sri Lanka, Nepal, Inde, Afrique, etc. ainsi que des produits liés au monde du thé.  Consultez son site Web (qui vient d’ailleurs de se refaire une beauté) pour acheter en ligne ou voir ce qu’elle propose en boutique. 

 

CamelliaSinensis1

 

Hugo, François, Jasmin et Kevin sillonnent régulièrement les campagnes asiatiques, particulièrement celles de la Chine, du Japon, de Taïwan et de l’Inde.

 

Leurs clients ? Des particuliers en boutique et en ligne et plus de 1500 clients commerciaux au Québec, au Canada anglais, aux États-Unis et en Europe. 

 

CamelliaSinensis7

 

LA DÉCOUVERTE DE BUSTER FETCHER 

 

Autant dire que les livraisons sont nombreuses. C’est pourquoi busterfetcher.com a décidé d’aller leur parler de leurs possibilités de remboursement pour toutes leurs livraisons en retard. 

 

Au départ, François, qui s’occupe de la partie e-commerce et marketing de l’entreprise, n’y croyait pas vraiment. D’abord, il ne pensait pas que les retards étaient fréquents. Ensuite, il se disait que tout cela semblait trop beau pour ne pas être louche !

 

Je trouve ça important de le mentionner car beaucoup de nos partenaires ont au départ un a-priori négatif. En fait, ce qu’on leur propose a l’air tellement simple qu’ils pensent qu’il doit y avoir une arnaque quelque part. 

 

C’est ce qu’a pensé François au départ et il ne s’est pas engagé tout de suite. En tant que bon entrepreneur, il s’est renseigné, entre autres auprès de certains de ses clients qui faisaient déjà affaire avec Buster Fetcher. Il leur a demandé des références et ils lui ont tous conseillé de s’inscrire. 

 

Le principe de ce que Buster Fetcher propose est très simple : on s’inscrit et Buster Fetcher fait les réclamations de remboursements auprès des transporteurs. Buster Fetcher ne prend des frais que si les remboursements sont acceptés. Donc, rien à investir, mais de l’argent à récupérer et... aucune arnaque !

 

Finalement, François a décidé d’inscrire l’entreprise (pour essayer) en janvier 2019. Et en une semaine, il avait déjà constaté les résultats : « En fait j’étais vraiment impressionné par le nombre de colis livrés en retard, me mentionne-t-il, et en une semaine on avait déjà récupéré beaucoup d’argent.» 

 

François estime à plus de 5 % le nombre de ses livraisons en retard. À raison de plus de quarantes boîtes par jour, faites le calcul ! 

 

« C’est vraiment efficace, on récupère beaucoup d’argent. » me confirme François au téléphone. Est-ce qu’il regrette son choix ? « Absolument pas ! Et je le conseille à toutes les entreprises sans hésiter.»

 

Cet argent récupéré peut être réinvesti dans l’entreprise et dans les nombreux projets de Camellia Sinensis dont le petit dernier et non le moindre : le Tea Studio. 

 

LE TEA STUDIO : LE QUÉBEC EN INDE 

 

En effet, pour leur vingtième anniversaire, les gars de Camellia Sinensis se sont fait un cadeau : une fabrique de thé dans les Nilgiris, chaîne de montagnes dans le sud de l’Inde. 

 

En octobre 2018, ils sont allés inspecter les installations et passer du temps avec les partenaires indiens et chinois. Pour en savoir plus sur cette nouvelle aventure, allez lire l’excellent article paru dans La Presse  qui présente les quatre entrepreneurs et ce nouveau projet génial !

 

Il aura fallu environ trois ans pour faire concrètement naître le projet mais « le premier lot de thé transformé là-bas grâce aux machines dont l’équipe s’est dotée est arrivé chez Camellia à la toute fin de 2017». 

 

Ce projet est mené sur place uniquement par des femmes qui en feront bénéficier leur village. Le Tea Studio, c’est un projet entrepreneurial, oui, mais aussi humanitaire, expérimental et éducatif.

 

CamelliaSinensis4

 

Camellia Sinensis est l’exemple par excellence d’une pratique entrepreneuriale humaine. Chacun des projets de ces quatre amis est tourné vers la découverte de nouvelles cultures et le partage. Grâce à eux, on découvre les saveurs du monde et ils amènent le Québec avec eux partout où ils vont. Tout ça en respectant leurs valeurs. 

 

Prenez le temps de découvrir cette équipe fantastique en vous initiant au thé, si ce n’est pas déjà fait ! 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • Pour en savoir plus, voici les liens à consulter : Facebook, YouTube, Instagram, Pinterest
  • Pour connaître les adresses et les formations des écoles de thé, cliquez ici
  • Rendez-vous en boutique ici
  • Pour acheter en ligne, c’est ici
  • Pour faire comme Camellia Sinensis et profiter de vos opportunités de remboursement par vos transporteurs, c’est ici

Sujets: Profil d'entrepreneur

Matt Lessard

Écrit par Matt Lessard

Passionné d’entrepreneuriat depuis mon enfance, je me suis orienté rapidement vers le commerce électronique. Après avoir œuvré longtemps en conception Web, je suis devenu propriétaire de ma propre boutique en ligne qui expédie une cinquantaine de colis chaque jour dans plus de 75 pays. J’aime trouver les meilleures ressources pour accélérer la progression des entrepreneurs que je rencontre.

Passionate about entrepreneurship since my childhood, and even more about e-commerce businesses, I like to find the best tools and resources to help fellow entrepreneurs to grow their business exponentially. After years of growing other businesses, I launched a couple of years ago, my own online store, which now ships about fifty parcels every day in more than 75 countries.