Karine Goulet : L’entrepreneuriat au naturel

3 avril 2019 12:42:23 EDT / par Matt Lessard

Rencontre avec Karine Goulet, fondatrice et co-propriétaire de Kamelya Aromacosmétique et utilisatrice Buster Fetcher


Il y a des gens dans la vie dont la passion est contagieuse. Karine Goulet, la fondatrice et co-propriétaire de Kamelya Aromacosmétique, en fait partie. Je l’ai rencontrée un matin glacial de février et sa chaleur humaine m’a fait oublier l’hiver l’espace d’un instant...

 

Les fleurs dans la peau

 

Karine a fondé Kamelya Aromacosmétique, une entreprise de produits cosmétiques 100 % naturels et faits au Québec, en 2010. 

 

Mais c’est en 2009 que tout a commencé… Comme beaucoup de femmes, elle n’était pas pleinement satisfaite de la qualité des produits cosmétiques proposés sur le marché et était surtout consternée par le nombre de produits toxiques dangereux pour l’organisme et l’environnement qu’ils contenaient.

 

Suite à une grave réaction allergique à un produit traditionnel réputé, elle se met à réfléchir plus sérieusement à la portée de ses choix en matière de cosmétique. Et par cosmétique, elle entend aussi tous les shampoings, crèmes, savons et même lessives qui, jour après jour, pénètrent dans notre peau, le plus grand organe de notre corps.

 

Elle travaille à l’époque à l’agence de l’inspection des aliments et possède déjà une expérience en commercialisation de la mode et en marketing et service à la clientèle. Bref, la science et le commerce, ça ne lui fait pas peur !

 

En 2009, le marché des produits cosmétiques naturels en est à ses balbutiements. Elle décide de foncer et se forme en aromathérapie scientifique.

 

Je réalise à quel point elle est passionnée quand elle me dit : « À l’époque, je n’avais qu’un mot dans la tête tout le temps : FLEUR. » Ce mot, c’est celui qui la guidera à travers chaque étape de la réalisation de son projet.

 

Le respect de soi et de la planète

 

Pendant un an, elle va travailler avec acharnement sur la conception de ses produits, sur la recherche des meilleurs ingrédients issus de la nature et sur la qualité de ses emballages, car pour elle, il faut être conséquent à toutes les étapes du produit.

 

Sa mission : tout axer sur la santé et l’environnement, du contenu au contenant.

 

Pour y arriver, elle va devoir toutefois surmonter plusieurs difficultés. Monter une entreprise est loin d’être quelque chose de simple, elle en sait quelque chose.

 

Elle commence par déménager à Victoriaville, sa ville d’origine. « Je me suis dit que je me ferais mieux connaître si je n’étais pas dans une grande ville et que j’aurais plus d’aide en me rapprochant de ma famille.» Dans le fond, aller chercher le naturel dans tout ce qu’on fait passe aussi par le fait de rester soi-même et de ne pas oublier ses racines.

 

En 2011, son frère Carl s’associe au projet. Il a une expertise en commerce en ligne, en produits manufacturiers et en manutention. À eux deux, ils formeront une équipe efficace.

 

Karine et carl

 

Ils s’associent avec des fournisseurs afin d’augmenter le nombre de gammes et de produits à mettre en marché et reçoivent une bourse pour jeunes entrepreneurs et des subventions pour propulser l’entreprise.

 

Kamelya Aromacosmétique est née, et ne fera que fleurir : maintenant, c’est plus de 150 produits en ligne, des soins de la peau 100 % naturels à plus de 100 variétés d’huiles essentielles, en passant par des diffuseurs et des livres d’aromathérapie.

 

Des valeurs qui poussent à l’action

 

Quand je lui demande quel est son plus grand souhait en tant qu’entrepreneure, Karine me répond : « Tous les matins, je me lève en me disant que je veux que mon entreprise survive à ma mort. Je veux que Kamelya devienne une entité à vie. »

 

En tant qu’entrepreneur moi-même, j’aime rencontrer des gens qui me poussent à l’action. Et voir quelqu’un défendre des valeurs qui lui tiennent à coeur et en faire son travail, c’est vraiment motivant ! Kamelya Aromacosmétique n’est pas une entreprise qui est née pour répondre à une mode. Ses propriétaires croient sincèrement en ce qu’ils font et restent fidèles à leurs valeurs dans chacun de leurs choix.

 

Une reconnaissance méritée

 

 D’ailleurs, la qualité de leurs produits leur a valu d’être la première entreprise canadienne à obtenir la mention Slow Cosmétique, une grande fierté pour Karine qui admirait depuis longtemps la démarche du fondateur, Julien Kaibeck.

 

Depuis 2013, l’association européenne qui détient la marque Slow Cosmétique (marque déposée) attribue la Mention Slow Cosmétique à des marques engagées pour une beauté plus vraie. Ces marques ou enseignes sont ainsi récompensées pour leurs formules propres, mais aussi pour leur marketing raisonnable. Gage de qualité, la Mention Slow Cosmétique est attribuée si la marque répond point par point à leur charte.

 

Chaque reconnaissance est une victoire et Karine Goulet fait évoluer tout naturellement l’entreprise avec le temps. Kamelya exporte maintenant ses produits partout au Canada et perce le marché européen.

 

Mais tout n’est pas toujours facile.

 

Les difficultés de l’entrepreneuriat

 

Pour réussir, il faut de la détermination, de la passion et de l’acharnement et Karine possède sans aucun doute ces trois qualités. Elle a dû surmonter bien des difficultés au fil du temps. Elle a essayé de mettre en place des points de vente, mais les intermédiaires trop nombreux n’allaient pas dans le sens de sa vision des choses. Depuis, l’entreprise ne vend qu’en ligne.

 

Il faut aussi gérer la concurrence. Les gens se conscientisent de plus en plus à l’importance de respecter l’environnement et c’est une très bonne chose. Mais cela veut aussi dire que la compétition est plus forte : « Il faut livrer une bataille constante pour rester dans la créativité. On ne peut jamais s’asseoir et se dire qu’on a fini. Dans le commerce en ligne, tout évolue rapidement, ce n’est jamais terminé. »

 

De plus, même si Karine et Carl travaillent avec des collaborateurs et consultants dans différents domaines à l’occasion, ils font malgré tout la grande majorité du travail à eux deux. Les gens n’ont pas idée de tout ce qu’il y a à mettre en place au-delà du produit. Diriger une entreprise en ligne peut paraître simple comme ça, mais c’est en réalité à travail de chaque instant : il faut toucher la clientèle, la conserver et être extrêmement présent sur les réseaux sociaux notamment. Il n’y a jamais de pause.

 

Un service qui simplifie les choses

 

C’est là que Buster Fetcher vient simplifier la vie de Karine et Carl. Ils entendent parler du service par un ami qui l’utilise et qui en est très satisfait. À l’époque, ils ne savent même pas, comme beaucoup de monde, qu’ils ont le droit de faire des réclamations pour leurs colis livrés en retard. « Ça a été super simple de s’inscrire, explique-t-elle, et ça fonctionne parfaitement ! »

 

En fait, Karine Goulet considère que toutes les entreprises en ligne devraient s’inscrire à Buster Fetcher. Pourquoi ? « On récupère de l’argent en sauvant du temps ! Et on peut même obtenir des commissions quand on réfère quelqu’un ! On peut utiliser ce temps et cet argent pour faire lever le site, pour travailler sur notre publicité. Et si on a des questions, on a un bon service. Pour nous, Buster Fetcher, c’est comme un CADEAU. »

 

Décidément, Karine Goulet sait trouver les mots. On associera maintenant Kamelya Aromathérapie au mot FLEUR et Buster Fetcher à CADEAU.

Des fleurs et un cadeau, ça va bien ensemble en fait !

Alors, on espère continuer de voir cette belle entreprise s’épanouir et laisser sa marque. Avec une femme comme Karine Goulet pour qui l’entrepreneuriat est une seconde nature, on n’est pas inquiet !

 

  

 

Sujets: Profil d'entrepreneur

Matt Lessard

Écrit par Matt Lessard

Passionné d'entreprenariat depuis mon enfance, et encore plus de commerce électronique, j'aime trouver les meilleures ressources qui accélère la progression des entrepreneurs que je rencontre. J'ai commencé à œuvrer de l'autre coté du Web, après une dizaine d’années passées dedans, en devenant propriétaire de ma propre boutique en ligne, qui expédie une cinquantaine de colis chaque jours dans plus de 75 pays. Passionate about entrepreneurship since my childhood, and even more about e-commerce businesses, I like to find the best tools and resources to help fellow entrepreneurs to grow their business exponentially. After years of growing other businesses, I launched a couple of years ago, my own online store, which now ships about fifty parcels every day in more than 75 countries.