15 Mai 2020 - COVID-19 - Des retards de livraison en constante progression depuis le début du mois d’avril pour Postes Canada et Purolator

15 mai 2020 08:05:00 EDT / par Matt Lessard

Pour les colis livrés dans la semaine du 3 mai 2020
La crise de la Covid 19 affecte grandement les délais de livraison de Postes Canada et Purolator depuis le début du mois d’avril au détriment des commerçants en ligne. 

 

Des retards en constante augmentation mais une garantie annulée

Selon les données dont dispose Buster Fetcher, spécialisé dans le remboursement des colis livrés en retard, les pourcentages de retard des colis envoyés par Postes Canada dans la semaine du 12 avril 2020 était de 20 %. Ce pourcentage est passé à 37,14 % dans la semaine du 3 mai 2020. Pour Purolator, on parle de 12,28 % des colis qui sont livrés en retard au cours de cette même-semaine. Buster Fetcher indique, à titre d’exemple, que le maximum des retards de livraison accumulés par un seul de ses clients était de 90,12 % sur plus de 500 colis livrés. 

Le problème ne réside pas seulement dans les retards de livraison depuis le début de la crise. Ce qui pénalise surtout les commerçants en ligne, c’est que Postes Canada et Purolator ont cessé d’offrir à leurs clients la garantie de remboursement offerte en temps normal et sur laquelle comptent de nombreux entrepreneurs pour compenser les pertes financières engendrées par les retards de livraison. 

On est donc en droit de se demander pourquoi notre transporteur national coupe sur ses garanties de livraison alors que ses tarifs n’ont pas baissé et malgré les retards en augmentation constante depuis le début de la crise. Le nombre de jours moyen de retards de livraison est en effet de 2.1 chez Postes Canada et de 1,2 chez Purolator dans la semaine du 3 mai 2020, moyenne qui signifie que les délais sont parfois plus longs. 

 

Des différences importantes selon les provinces

Si la Colombie-Britannique, la Saskatchewan et le Manitoba font plutôt bonne figure, on ne peut pas en dire autant de Terre-Neuve, du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse qui affichent des pourcentages de retard allant jusqu’à 70 %. Le Québec s’en tire dans la moyenne avec un pourcentage de retard sur les colis envoyés de 34,81 %. 

 

Le service prioritaire aussi en retard

Et si vous pensez que payer pour un colis prioritaire est une solution, détrompez-vous ! Pour la semaine du 3 mai, le temps de livraison était le même que ce soit pour les services de colis accélérés, Xpressport ou les colis Priorité. Payer pour le service Priorité ou Xpresspost ne semble donc pas plus avantageux pour le moment. 

 

Des questions à se poser 

Bien-sûr, les employés de Postes Canada et Purolator font face à une demande encore plus importante que pendant les temps des fêtes en raison du confinement engendrant des commandes en ligne plus nombreuses et ils font de leur mieux, certainement, pour continuer d’assurer un service de qualité. 

Mais plusieurs questions se posent quand on regarde les chiffres. Comment peut-on justifier qu’un transporteur n’honore pas sa garantie de remboursement  en cas de retard de livraison alors que la crise affecte déjà de nombreux commerces ? 

Si un commerçant ayant plus de 80 % de ses colis en retard demandait un remboursement, cela lui engendrerait des entrées et on se demande si cela n’inciterait pas davantage les transporteurs à honorer avec plus de rigueur leurs délais. 

À l’heure où les gouvernements encouragent l’achat en ligne, comment expliquer que le transporteur national, malgré la bonne volonté de ses employés, ne soit pas en mesure d’assurer un système capable de soutenir les entreprises qui comptent sur sa ponctualité pour assurer la survie de leur commerce ?

 

RÉSUMÉ

Entre le 12 avril et le 3 mai 2020, les pourcentages de retard général sur les colis livrés par Postes Canada sont passés de 20 % à 37,14 %, une augmentation importante due à la crise. 

Pourtant, les garanties sur les retards de livraison habituellement offertes par Postes Canada ont été annulées au cours des dernières semaines, une décision qui représente une perte financière significative pour les commerçants en ligne qui comptent habituellement sur ces remboursements pour compenser les pertes financières occasionnées par les retards.

 

CONSULTER LES MISES-À-JOUR DES AUTRES SEMAINES:

MAI 2020

Sujets: Rapport BusterFetcher, COVID-19, STATISTIQUES

Matt Lessard

Écrit par Matt Lessard

Passionné d’entrepreneuriat depuis mon enfance, je me suis orienté rapidement vers le commerce électronique. Après avoir œuvré longtemps en conception Web, je suis devenu propriétaire de ma propre boutique en ligne qui expédie une cinquantaine de colis chaque jour dans plus de 75 pays. J’aime trouver les meilleures ressources pour accélérer la progression des entrepreneurs que je rencontre.

Passionate about entrepreneurship since my childhood, and even more about e-commerce businesses, I like to find the best tools and resources to help fellow entrepreneurs to grow their business exponentially. After years of growing other businesses, I launched a couple of years ago, my own online store, which now ships about fifty parcels every day in more than 75 countries.