COVID-19 - SEMAINE DU 31 MAI : PUROLATOR REPREND LE DESSUS, CONTRAIREMENT À POSTES CANADA

11 juin 2020 19:38:51 EDT / par Matt Lessard

Pour les colis livrés dans la semaine du 31 mai 2020

Depuis le début de la crise, Buster Fetcher surveille de près les retards de livraison chez Postes Canada et Purolator. Cette semaine, alors que le transporteur national continue d’accumuler les retards, Purolator reprend le dessus pour la première fois depuis début mai*.

BusterFetcher_Covid_UpdateR_11_06_20_FR

 

POSTES CANADA ENCORE EN DIFFICULTÉ

Le pourcentage de retard général ne s’est pas amélioré chez Postes Canada à 39,90 % dans la semaine du 31 mai et 3,2 jours de retard moyen. Les chiffres sont donc encore en augmentation comparativement à la semaine du 24 mai.

On sait que Postes Canada a de nombreux camions en attente en ce moment qui ne sont pas déchargés. Le transporteur ne semble pas, pour l’instant, près de rattraper ses retards, comme l’indiquent les chiffres de nos clients :

  • Pourcentage de retard record sur 200 colis livrés : 96,11 % 
  • Nombre de jours de retard maximum : 26
  • Nombre de jours de livraison moyen : 3,6

 

Les pires provinces de destination cette semaine sont :

  • Nouvelle-Écosse : 80,00 % de retards
  • Terre-Neuve : 70,43 % de retards
  • Ile du Prince Édouard : 63,38 % de retards

 

Le Québec fait pâle figure cette semaine avec 37.33 % de retards contre 36,98 % la semaine précédente.  

Les meilleures provinces de destination sont :

  • Manitoba : 22.22 % de retards
  • Colombie-Britannique : 24.77 % de retards 
  • Saskatchewan : 26.43 % de retards

… des chiffres qui restent toutefois plus élevés que la semaine précédente. 

Si on jette un coup d’oeil aux services de Colis Accélérés, Xpresspost et Priority, on s’aperçoit encore cette semaine de pourcentage élevés de retards :

  • Colis accélérés : 39,03 % de retards (contre 38,85 % la semaine du 24 mai)
  • Xpresspost : 43,82 % de retards (contre 43,26 % la semaine du 24 mai)
  • Priority : 45,31 % de retards (contre 30 % la semaine du 24 mai)

 

Le nombre de jours moyens de livraison pour les services rapides est lui aussi en augmentation :

  • Colis Accélérés : 3,5 jours (contre 3,1 la semaine du 24 mai)
  • Xpresspost : 3,1 (contre 2,9 la semaine du 24 mai)
  • Priority : 3,0 (contre 2,1 la semaine du 24 mai)

 

Bref, Postes Canada ne comble pas ses lacunes et les garanties de remboursement sur les colis livrés en retard sont toujours annulées. Cela signifie que les entrepreneurs doivent continuer de faire face au mécontentement de leurs clients depuis le début de la crise, et ce, sans avoir droit aux compensations financières qui leur sont habituellement accordées.  

Heureusement, cette semaine, les chiffres de Purolator sont plus encourageants. 

 

PUROLATOR FAIT TOUT POUR RESPECTER SES ENGAGEMENTS

On entend beaucoup de commentaires en ce moment sur les efforts faits par Purolator pour respecter sa devise : « Promesses tenues » et on sent vraiment un désir chez le transporteur de passer à travers la crise en véritable partenaire avec les entrepreneurs.

En effet le pourcentage de retard général est passé de 29,71 % dans la semaine du 24 mai à 23,53 % dans la semaine du 31 mai, soit une nette amélioration.

Le nombre de jours de retard moyen reste stable à 1,9 et le nombre de jours de retard maximum est passé de 20 à 17.

Les pires provinces sont cette semaine :

  • Nouvelle-Écosse : 32,35 % (contre 54,55 % la semaine du 24 mai)
  • Ontario : 27,62 % 
  • Québec : 24,24 % (contre 31,48 % la semaine du 24 mai)

 

Et les meilleures provinces :

  • Alberta : 5,34 % (contre 15,27 % la semaine du 24 mai)
  • Colombie Britannique : 12,10 % (contre 15,83 % la semaine du 24 mai)
  • Manitoba : 15,19 % (contre 22,73 %  la semaine du 24 mai)

 

Les chiffres de Ground et Express sont particulièrement encourageants avec des retards vraiment moins élevés que la semaine précédente :

  • Ground : 26,21 % (contre 31,21 % la semaine du 24 mai)
  • Express : 21,81 % (contre 29,11 % la semaine du 24 mai)

 

Le nombre de jours moyens de livraison par service est à :

  • Ground : 1,9 jours (contre 2,1 la semaine du 24 mai)
  • Express : 1,5 jours (contre 1,7 la semaine du 24 mai)

 

Notons que la garantie de livraison dans les temps reste également suspendue chez Purolator mais que le transporteur reprend vraiment le dessus sur les retards accumulés depuis le début de la crise, ce qui est apprécié des entrepreneurs qui comptent sur leur transporteur pour continuer de garantir leur réputation.

Buster Fetcher va continuer de surveiller attentivement les chiffres au cours de la prochaine semaine et vous tiendra au courant de toute amélioration ou régression des services. Espérons que cette crise finira par passer afin que les consommateurs et les e-commerçants puissent continuer de compter sur la ponctualité de leurs partenaires de transport.

 

RÉSUMÉ

Cette semaine, alors que Postes Canada continue d’accumuler les retards, Purolator reprend le dessus pour la première fois depuis début mai. Buster Fetcher continue de suivre de près les chiffres des transporteurs en se basant sur les statistiques de ses clients.


* Les statistiques sont basées sur les analyses de Buster Fetcher auprès des colis livrés de ses presque 1000 clients situés partout au Canada qui expédient à l’échelle nationale et internationale. Il peut y avoir une différence avec les chiffres du transporteur direct mais c’est une façon de voir la progression en temps de crise.

 

 

CONSULTER LES MISES-À-JOUR DES AUTRES SEMAINES:

Sujets: Rapport BusterFetcher, COVID-19, STATISTIQUES

Matt Lessard

Écrit par Matt Lessard

Passionné d’entrepreneuriat depuis mon enfance, je me suis orienté rapidement vers le commerce électronique. Après avoir œuvré longtemps en conception Web, je suis devenu propriétaire de ma propre boutique en ligne qui expédie une cinquantaine de colis chaque jour dans plus de 75 pays. J’aime trouver les meilleures ressources pour accélérer la progression des entrepreneurs que je rencontre.

Passionate about entrepreneurship since my childhood, and even more about e-commerce businesses, I like to find the best tools and resources to help fellow entrepreneurs to grow their business exponentially. After years of growing other businesses, I launched a couple of years ago, my own online store, which now ships about fifty parcels every day in more than 75 countries.