COVID-19 - Les retards continuent de s’accumuler chez Postes Canada et Purolator (MISE À JOUR: 4 JUIN 2020)

4 juin 2020 17:36:26 EDT / par Matt Lessard

Pour les colis livrés dans la semaine du 24 mai 2020

Les chiffres de la semaine du 24 mai confirment que les transporteurs ne prennent pas le dessus sur les énormes retards accumulés au cours des dernières semaines.

Comme vous le savez, Buster Fetcher suit tous les colis que les entreprises de ses clients expédient et fait les réclamations pour les colis livrés en retard. Évidemment, depuis le début de la crise de la Covid-19, puisque les transporteurs ont annulé leur garantie de remboursement pour les retards, ces réclamations ne peuvent plus être effectuées.

Mais Buster Fetcher continuent de suivre les colis et d’analyser de près les chiffres. Or, la semaine du 24 mai n’est pas meilleure que les précédentes, comme en témoigne l’infographie que vous pouvez consulter ici.

BusterFetcher_Covid_UpdateR_04_06_20_FR

 

LOIN DES MOYENNES NORMALES

En temps normal, si l’on se fie à la semaine du 15 mars (donc juste avant que la garantie ne soit levée), Postes Canada avait un pourcentage moyen de retard de livraison de 7,38 %, moyenne basée sur les normes de livraison données par le transporteur lui-même.

Depuis le 15 mars, le retard moyen de livraison est monté en flèche pour arriver à 39,52 % dans la semaine du 24 mai. Chez Purolator, les chiffres sont passés de 2,78 % à 29,71 % entre le 15 mars et le 24 mai.

 

DES RECORDS PEU GLORIEUX

Le record de colis en retard parmi tous nos clients pour 200 colis livrés la semaine du 24 mai est de 91,12 %, ce qui est énorme vous en conviendrez ! Chez Purolator, le record est à 50,29 %, un chiffre également décourageant pour les e-commerçants qui doivent gérer l’insatisfaction de leur clientèle en raison des retards de livraison des commandes alors qu’ils ont fait tout leur travail comme il se doit !

Mentionnons quand même les bons coups en observant que la meilleure moyenne chez un de nos clients est à 10,79 % de colis livrés en retard sur 500 colis livrés… un taux qui était quand même à 0 % dans la semaine du 15 mars.

 

NOMBRE DE JOURS DE RETARDS EN AUGMENTATION ET INÉGALITÉ SELON LES PROVINCES

Ce qui est intéressant aussi est d’observer le nombre de jours de retard de livraison en augmentation de semaine en semaine pour une moyenne de 2,6 jours la semaine du 24 mai, le nombre de jours de retard maximum observé chez un de nos clients étant de 47 jours !

Et ces retards ne sont pas nécessairement homogènes partout au pays, la Nouvelle-Écosse s’affichant comme la pire province actuellement avec 89,13 % de ses colis en retard. La Colombie-Britannique est actuellement la province la plus efficace avec un taux de retard quand même à 21,13 %.

 

DES QUESTIONS À SE POSER

Notons, encore une fois, que la garantie sur les retards de livraison n’a toujours pas été rétablie par les transporteurs et que nous ne savons pas quand elle le sera.

Sachant que chez Purolator, par exemple, le pourcentage des colis livrés en retard a littéralement doublé dans la semaine où la garantie a été annulée, on peut se demander si c’était là la meilleure des solutions pour faire face à la crise.

Beaucoup de commerçants comptent sur ces remboursements qui leur reviennent de droit normalement et qui pourraient leur permettre, en partie, de faire face aux pertes liées à la crise.

En somme, tous les consommateurs et toutes les entreprises faisant affaire avec les transporteurs piliers de notre économie ont avantage à voir la garantie rétablie ! Pour l’instant, ils doivent eux-mêmes assumer les conséquences des retards auprès de leur clientèle et n’obtiennent aucune compensation.

Se pourrait-il que la Covid-19 ait pris un peu trop de place dans les excuses que nous offrent actuellement nos transporteurs ? Quels changements concrets ces derniers pourraient-ils effectuer pour mieux faire face à la crise ? Se pourrait-il que l’annulation de la garantie, donc le fait de ne pas avoir de comptes à rendre, soit une des raisons des retards majeurs observés actuellement ?

Pourtant, les commerçants avec qui nous travaillons au quotidien, eux, ont des comptes à rendre à leur clientèle en attendant…

 

Envie d’en savoir plus sur les chiffres de la semaine du 24 mai 2020 ? Consultez notre infographie et allez voir notre Facebook live du 4 juin 2020.

 

RÉSUMÉ

Les chiffres de la semaine du 24 mai confirment que les transporteurs ne prennent pas le dessus sur les énormes retards accumulés au cours des dernières semaines. Depuis le 15 mars, le retard moyen de livraison est monté en flèche pour arriver à 39,52 % dans la semaine du 24 mai. Chez Purolator, les chiffres sont passés de 2,78 % à 29,71 % entre le 15 mars et le 24 mai.


* Les statistiques sont basées sur les analyses de Buster Fetcher auprès des colis livrés de ses presque 1000 clients situés partout au Canada qui expédient à l’échelle nationale et internationale. Il peut y avoir une différence avec les chiffres du transporteur direct mais c’est une façon de voir la progression en temps de crise.

 

 

CONSULTER LES MISES-À-JOUR DES AUTRES SEMAINES:

Sujets: Rapport BusterFetcher, COVID-19, STATISTIQUES

Matt Lessard

Écrit par Matt Lessard

Passionné d’entrepreneuriat depuis mon enfance, je me suis orienté rapidement vers le commerce électronique. Après avoir œuvré longtemps en conception Web, je suis devenu propriétaire de ma propre boutique en ligne qui expédie une cinquantaine de colis chaque jour dans plus de 75 pays. J’aime trouver les meilleures ressources pour accélérer la progression des entrepreneurs que je rencontre.

Passionate about entrepreneurship since my childhood, and even more about e-commerce businesses, I like to find the best tools and resources to help fellow entrepreneurs to grow their business exponentially. After years of growing other businesses, I launched a couple of years ago, my own online store, which now ships about fifty parcels every day in more than 75 countries.