Caroline Lessard : Entrepreneure de coeur

3 avril 2019 13:01:38 EDT / par Matt Lessard

Rencontre avec Caroline Lessard, fondatrice et propriétaire de Bijoux L’ESCARGOT

 

Caroline Lessard est la fondatrice de Bijoux L’ESCARGOT, une entreprise de vente en ligne de bijoux spécialisée dans le mariage.

Cette solopreneure est comme les bijoux qu’elle vend : brillante et accessible. Maman de trois enfants, elle a su, en quelques années, fonder et faire croître une entreprise qui vend maintenant partout dans le monde tout en restant fidèle à ses valeurs.

Rencontre avec une femme de coeur et de caractère…

 

Du coeur à l’ouvrage

Le travail n’a jamais fait peur à Caroline Lessard. Diplômée en gestion hôtelière, elle a roulé sa bosse plusieurs années dans plusieurs restaurants et hôtels de la région de Québec et adorait son emploi, bien que prenant.

Après la naissance de sa fille, comme beaucoup de mamans, Caroline essaie de concilier vie de famille et vie professionnelle. Jusqu’à ce fameux jour où, enceinte de son deuxième enfant, elle apprend que son bébé a une grave malformation cardiaque qui nécessitera interventions et soins pour le reste de sa vie…

Quelques mois après la naissance de son fils, dont plusieurs à l’hôpital, elle doit retourner travailler de soir, à contre-coeur et inquiète.

Caroline créé déjà des bijoux à l’époque mais elle n’a jamais pensé en faire son métier...

Mais quand elle tombe enceinte de son troisième enfant, elle doit se rendre à l’évidence : il lui faut un travail sur mesure qui lui permettra d’être disponible pour sa famille. Ce travail, elle va se le créer.

Issue d’une famille d’entrepreneurs, Caroline n’est pas du genre à laisser la vie choisir pour elle.

Elle suit déjà à distance un bac en gestion des ressources humaines. Elle décide de se réorienter et s’inscrit au bac en administration des affaires qu’elle obtiendra avec succès.  

Et tranquillement elle met sur pied son projet : elle va monter sa boutique en ligne, et ça marchera. Elle est positive.

C’est le début de Bijoux L’ESCARGOT.

 

Une perle à la fois

Au départ, Caroline vend ses propres créations, mais petit à petit, elle décide aussi de faire affaire avec des fournisseurs et cible davantage sa clientèle : les futurs mariés.

Sa force ? Elle cherche toujours de nouvelles idées et ne voit que des solutions.

« J’ai réussi à créer mon entreprise alors que personne ne pensait que ça marcherait, m’explique-t-elle. Maintenant, je fais partie de la compétition, je suis connue dans le milieu des bijoux et du mariage et ça j’en suis très fière. »

Et elle a raison de l’être : 

Bijoux L’ESCARGOT, c’est maintenant 2000 produits en ligne, 55 000 fans sur Facebook et des clients dans plus de 12 pays.

 

Une entrepreneure accessible

Si la ténacité et la détermination sont les forces de Caroline Lessard, sa bonne compréhension des réseaux sociaux est aussi son arme secrète !

Très vite, elle comprend que si elle veut se faire connaître, elle doit aller vers les gens et créer avec eux des liens humains.

Très présente sur Facebook, autant par photos que vidéos, elle donne des conseils, fait de l’humour, créé des contacts avec les futurs mariés et, SURTOUT, reste accessible !

Pour elle, c’est essentiel de se démarquer par un SERVICE PERSONNALISÉ. Que ce soit par Facebook, mail ou téléphone, elle est toujours là pour conseiller ses clients personnellement.

Or, les spécialistes du mariage francophones ne sont pas si nombreux que ça. Caroline se créé donc rapidement une clientèle fidèle qui la réfère.

Car Bijoux L’ESCARGOT n’a pas seulement un bel inventaire; les prix des bijoux proposés sont concurrentiels et les coûts d’expédition vraiment avantageux.

« Il faut que les clients trouvent ce qu’ils cherchent, peu importe leur budget. », m’explique-t-elle. Ça lui tient vraiment à coeur. Stainless, argent, or 10 K, 14 K, diamants, c’est vrai que Bijoux L’ESCARGOT en a pour tous les goûts, des plus simples aux plus raffinés.

« Et je ne veux pas seulement qu’ils achètent un bijoux. Je suis là pour leur donner des conseils. »

Pour ça, elle met  rapidement en fonction un blogue sur son site Internet.

« Les conseils que je donne peuvent servir à tous les futurs mariés, même s’ils n’achètent pas sur mon site au final. Je veux qu’ils sentent que je connais mon domaine. »

Son plus grand souhait ? DEVENIR UNE RÉFÉRENCE DU MARIAGE AU QUÉBEC.

Elle est sur la bonne voie…

 

Des projets constants

Alors que les ventes vont bon train et qu’elle est très active sur son blogue et ses réseaux sociaux, Caroline s’efforce toujours d’aller plus loin.

Dernièrement, elle a ouvert une chaîne YouTube dans laquelle elle présente ses produits mais se met aussi en scène pour donner des conseils aux futurs mariés sur le ton de l’humour… le temps d’un verre.

Elle est aussi en train de travailler sur un nouveau projet avec des experts de différents domaines liés au mariage (organisateurs, photographes, agents de voyages, conseillers en mode, etc.) afin de rédiger des articles et vidéos qui paraîtront régulièrement à l’intention des futurs mariés.

Bref, il y a encore bien des perles à ajouter à cette belle entreprise !

 

En constante formation

Quand je lui demande le meilleur conseil qu’elle peut donner à un jeune entrepreneur, Caroline Lessard me parle de FORMATION.

De son côté, elle n’a jamais cessé de s’entourer de professionnels en tous genres afin d’améliorer ses compétences en marketing et en entrepreneuriat, mais aussi afin de travailler sur sa personne et sa confiance en soi.

Elle a suivi les formations en ligne d’Amy Porterfield et de Melanie Duncan, mais ses coups de coeur restent au Québec : Mélissa Normandin-Roberge, Martin Latulippe et Guillaume Bareil avec qui elle a souvent travaillé et travaille encore.

« Il faut bien s’entourer, chercher conseil, trouver des mentors qui vont te pousser à te surpasser, me dit-elle, et il faut aussi se créer un réseau, chercher des moyens de se connecter à d’autres entrepreneurs via des groupes Facebook, des séminaires ou des formations. »

Et je ne peux qu’être d’accord avec elle : le réseautage, c’est ce qui fait naître de nouveaux projets, c’est ce qui fait avancer l’individu et l’entreprise.

 

Les joies et les défis de l’entrepreneuriat

Se créer un emploi sur mesure, ça donne une certaine liberté, c’est vrai. Mais c’est surtout du travail constant, je ne le répèterai jamais assez ! Et Caroline me le confirme :

« Beaucoup de gens s’imaginent qu’il suffit de faire un site web et d’y placer des produits pour que des ventes se fassent, dit Caroline, mais dans les faits, ça, c’est juste le début. Après il faut travailler beaucoup pour rester actif, visible, et chercher de nouvelles idées pour aller vers les clients et les garder. »

Pour ça, il faut trouver son créneau et travailler fort pour toujours s’améliorer. Ça demande beaucoup d’organisation et de discipline personnelle.

Caroline avoue qu’elle a du mal à déléguer : « Mon entreprise c’est un peu mon quatrième enfant.» Et un enfant, on ne le laisse pas à n’importe quelle gardienne !

Mais petit à petit, elle a su créer de belles collaborations et a maintenant quelques personnes qui travaillent pour elle en sous-traitance.

 

Le petit plus de Buster Fetcher

Caroline avoue que Buster Fetcher a été une belle trouvaille qui n’a été que bénéfique à son entreprise. Et cette fois-ci, elle était contente de déléguer !

Je lui ai demandé de résumer les services de Buster Fetcher en un mot et elle m’en donne trois : FACILITÉ,

 

SIMPLICITÉ, RENTABILITÉ.

« Buster Fetcher, c’est un gain de temps et d’argent. Moi, toute seule je n’aurais pas fait des réclamations pour 10 $. C’est quand même une tâche assez plate et je n’ai pas le temps de m’en occuper. Mais si quelqu’un le fait à ma place, je prends l’argent. »

Et à plus de 150 colis par semaine, en sachant que jusqu’à 20 % des colis expédiés par les entrepreneurs arrivent en retard aux clients, on est certain de recevoir des remboursements sur les frais de livraison, et ce, sans débourser un sous !

Et des livraisons, Bijoux L’ESCARGOT n’a pas fini d’en faire. Les prochains projets : conquérir l’Europe, accéder au marché anglophone et devenir LA référence dans le monde du mariage...

Personnellement, je suis convaincu qu’une entreprise qui naît avec le coeur et qui vend des diamants, ça ne peut que briller !

 


LE CONSEIL À RETENIR

 

Il faut bien s’entourer, chercher conseil, trouver des mentors qui vont pousser à se surpasser et il faut aussi se créer un réseau, chercher des moyens de se connecter à d’autres entrepreneurs.  

 

L’ENTREPRISE EN CHIFFRES

 

2000 : nombre de produits en ligne

55 000 : nombre de fans sur Facebook

12 : nombre de pays dans lesquels Bijoux L’ESCARGOT expédie

 

Envie d’en savoir plus ?

 https://bijouxescargot.com

https://www.facebook.com/bijouxescargot/

https://www.instagram.com/bijoux_l_escargot/

Sujets: Profil d'entrepreneur

Matt Lessard

Écrit par Matt Lessard

Passionné d'entreprenariat depuis mon enfance, et encore plus de commerce électronique, j'aime trouver les meilleures ressources qui accélère la progression des entrepreneurs que je rencontre. J'ai commencé à œuvrer de l'autre coté du Web, après une dizaine d’années passées dedans, en devenant propriétaire de ma propre boutique en ligne, qui expédie une cinquantaine de colis chaque jours dans plus de 75 pays. Passionate about entrepreneurship since my childhood, and even more about e-commerce businesses, I like to find the best tools and resources to help fellow entrepreneurs to grow their business exponentially. After years of growing other businesses, I launched a couple of years ago, my own online store, which now ships about fifty parcels every day in more than 75 countries.